Membres associés

Follow by Email

jeudi 17 avril 2014

«Aucune règle ne disposait que je doive "faire état" de ces contrats» : les folies du conseiller de Hollande

A-t-il l'image d'un médecin intègre, adversaire de l'industrie pharmaceutique depuis son rapport sur le Mediator ? Mediapart a découvert qu'il avait travaillé en cachette pour des laboratoires pharmaceutiques.
Pour afficher correctement ce message consultez notre version en ligne
Pour être sûr(e) de recevoir nos envois, merci d'ajouter l'adresse suivante dans votre carnet d'adresses mediapart@mailing.mediapart.fr
 
Exclusif MEDIAPART
 
Élysée : les folies du conseiller de François Hollande

«Aucune règle ne disposait que je doive "faire état" de ces contrats»

Élysée : les folies du conseiller de François Hollande

A-t-il l'image d'un médecin intègre, adversaire de l'industrie pharmaceutique depuis son rapport sur le Mediator ? Mediapart a découvert qu'il avait travaillé en cachette pour des laboratoires pharmaceutiques, y compris à une époque où il était censé les contrôler. A-t-il la réputation d'être solidement ancré à gauche ? Il se comporte comme un «petit marquis» au Palais où il abuse des privilèges de la République. Est-il connu pour sa plume aiguisée ? Il a longtemps fait écrire ses discours par d'autres. Aquilino Morelle, conseiller politique du président et nouvel homme fort de l'Élysée, a beaucoup menti. Lire la suite de l'article.

Enquête réalisée par Michaël Hajdenberg

Pour en savoir plus, l'article en intégralité sur notre site : profitez de l'offre 1 euro 15 jours !

Profitez de notre offre un euro quinze jours
 
Mediapart est né en mars 2008 et compte aujourd'hui plus de 90 000 abonnés.
Soutenez Mediapart pour assurer l'indépendance du nouveau média de référence
Vous recevez ce courrier car, dans le cadre d'une opération ou un partenariat, vous avez accepté(e) d'être recontacté(e) par Mediapart.
Si vous ne souhaitez plus le recevoir : désinscription.

mardi 15 avril 2014

Centrafrique, Dassault, paradis fiscaux, Europe... Découvrez le kiosque de Mediapart

Abonné ou non à notre site, vous pouvez télécharger ces ouvrages pour les lire sur tous types de support !
Pour afficher correctement ce message consultez notre version en ligne.
Pour être sûr(e) de recevoir nos envois, merci d'ajouter l'adresse suivante dans votre carnet d'adresses mediapart@mailing.mediapart.fr

MEDIAPART - L'INFO PART DE LÀ

Découvrez le kiosque de Mediapart
International, politique, économie, culture et idées...
Près de 50 ebooks disponibles sur smartphones, tablettes et Kindle
De nouveaux ebooks mis en ligne chaque mois


Découvrez le kiosque de Mediapart
Abonné ou non à notre site, vous pouvez télécharger ces ouvrages pour les lire sur tous types de support, tablettes, liseuses et smartphones. Chaque mois de nouveaux titres seront publiés. Le kiosque vous permet d'accéder à tout moment, et n'importe où, aux contenus de Mediapart. Ces livres ne sont pas une simple recension de nos articles sur un thème : ils ont été fortement réédités et réactualisés pour vous proposer une offre éditoriale cohérente.
Enregistrés sur votre tablette ou votre smartphone, ils resteront disponibles à tout moment pour être lus n'importe où.

Découvrez le kiosque de Mediapart


Offre spéciale : 1 euro 1 mois
Vos 4 ebooks* : Dassault, les preuves de la corruption, La planète, la modernité et nous, Centrafrique, du chaos à la guerre et Luxembourg, trou noir de la finance. Au terme de ce premier mois, votre abonnement se poursuit à 9€ par mois, sans engagement de durée.

Suivez aussi Mediapart sur les réseaux sociaux

Facebook Twitter Google +

Vous recevez ce courrier car, dans le cadre d'une opération ou un partenariat, vous avez accepté(e) d'être recontacté(e) par Mediapart.
Si vous ne souhaitez plus le recevoir : désinscription.

mercredi 9 avril 2014

Un euro seulement et Mediapart vous accompagne pendant 15 jours. Testez-nous.

Retrouvez dès maintenant nos articles, analyses, reportages, partis pris...
Pour afficher correctement ce message consultez notre version en ligne.
Pour être sûr(e) de recevoir nos envois, merci d'ajouter l'adresse suivante dans votre carnet d'adresses mediapart@mailing.mediapart.fr


MEDIAPART - L'INFO PART DE LÀ
[DOSSIER] - RWANDA : 20 ANS APRÈS LE GÉNOCIDE
Nouvelle émission politique vidéo : Objection

Il y a vingt ans se produisait le génocide des Tutsis au Rwanda. Jamais autant d'êtres humains ne furent tués en si peu de temps dans toute l'histoire de l'humanité. Si les massacres commencent au mois d'avril, la préparation du génocide débute en amont. Archives, analyses, reportages... Retrouvez tous nos articles dans notre dossier spécial "Rwanda : 20 ans après le Génocide" par ici.
L'implication de la France, la nature du régime Kagamé, la justice transitionnelle, les recherches historiques et les archives : retrouvez tous nos articles et reportages. Testez-nous pour 1€ les 15 premiers jours.

En ce moment sur Mediapart :

[PARTI PRIS] - le 7 avril 2014
Rwanda : le déshonneur de la
France
[ANALYSE] - le 8 avril 2014
François Hollande en son labyrinthe
[ENQUÊTE] - le 8 avril 2014
Affaire Kadhafi: Hortefeux prépare sa riposte depuis Bruxelles
parti pris Document Analyse
Le gouvernement français a annulé sa venue aux commémorations, lundi 7 avril, du vingtième anniversaire du génocide des Tutsis. Cette brusque décision est motivée par les déclarations du président du Rwanda, Paul Kagamé, sur «le rôle direct de la Belgique et de la France dans la préparation politique du génocide et la participation de cette dernière à son exécution même».

«Les mystères sont irrités par les faits», écrivait Norman Mailer. C'est l'état exact de notre société face au pouvoir politique en ce printemps 2014. Le remaniement peut-il répondre à cette exaspération ? Sans doute pas, tant l'immobilisme et les petits calculs, renforcés par les pesanteurs institutionnelles, laissent un président inchangé même si désavoué.

Brice Hortefeux estime que les juges d'instruction qui l'ont placé sur écoute, dans le cadre de l'enquête sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy de 2007, ont bafoué son immunité d'eurodéputé. L'ancien ministre a tenté de faire valoir cet argument, lundi, auprès d'une commission d'eurodéputés ? qui en a reporté l'examen à la prochaine mandature.


Testez-nous : 1 euro 15 jours

Suivez aussi Mediapart sur les réseaux sociaux

Facebook Twitter Google +

Vous recevez ce courrier car, dans le cadre d'une opération ou un partenariat, vous avez accepté(e) d'être recontacté(e) par Mediapart.
Si vous ne souhaitez plus le recevoir : désinscription.

mardi 9 avril 2013

Coup de mou sur le monde des hommes ?

Le développement de la communauté humaine et de ce que l'on appel le monde, n'est depuis ses débuts qu'un grands champs de bataille entre le 'bien, le mal', soit entre les bons et les méchants !

Et notre histoire humaine n'est que le film daté des différentes dominances des uns ou des autres, plutôt subie par la majorité
de la communauté quand de petits êtres diaboliques domine les plus tendres, ou construite quand de grands hommes ont choisit de porter un projet collectif qu'il soit de développements: techniques; sociaux, sociétaux, syndicaux ou toutes autres mais collectifs.

Tout cela pour (ré)dire que quand nous nous rangeons derrière de 'grand mous ' et bien les côtés sombres de notre humanité l'emportent toujours, la société est mise au service des minorités, et que quand on laisse de la place aux plus 'durs ' en ce qui concerne l'acceptation de la moindre négligence, la moindre tolérance, et encore bien moins de tout dénis de réalités pure, et bien notre monde à tous avance, s'adapte ou voir même se transforme pour aller vers le meilleur, et non pas le pire !

Alors pour ceux qui en doute encore, voilà ce à quoi sert la politique, non pas à consacrer les plus mous, mais à s'appuyer sur les plus fermes et intransigeants d'entre nous tous.

Il n'en va que de nous même pour inspirer cela alors svp faisons œuvre de correction collective rapidement , sinon les
temps durs gagneront encore cette fois-ci.

Vive la politique, et dehors les grands léchants mous ��

mercredi 20 mars 2013

[3/5] Affaire des quotas dans le foot : Mediapart ne s'acharne pas, Mediapart tient bon.

Pour afficher correctement ce message consultez notre version en ligne
Pour être sûr(e) de recevoir nos envois, merci d'ajouter l'adresse suivante dans votre carnet d'adresses mediapart@mailing.mediapart.fr
 
MEDIAPART
Affaire quotas

Quotas dans le foot: la FFF se déshonore (01 juin 2011)

Par Fabrice Arfi, Mathilde Mathieu et Michaël Hajdenberg

"Au début, c'était tout simplement impensable. Mediapart mentait: jamais le Directeur technique national (DTN) du football français, François Blaquart, le sélectionneur de l'équipe de France, Laurent Blanc, et le sélectionneur de l'équipe de France Espoirs, Erick Mombaerts, n'auraient pu approuver le principe d'une discrimination parmi les jeunes voulant intégrer les pôles de formation de la Fédération française de football (FFF). Quoi? Limiter dans ces Pôles espoirs le nombre d'adolescents français ayant des origines étrangères? Vous n'y pensez pas! Pas dans le football, modèle d'intégration de la société française, symbole de la France Black-Blanc-Beur."

Pour en savoir plus, lisez notre dossier complet sur l'affaire des quotas dans le foot sur notre site : testez Mediapart et découvrez la presse indépendante !

Profitez de notre offre

 
Mediapart est né en mars 2008 et compte aujourd'hui plus de 60 000 abonnés.
Soutenez Mediapart pour assurer l'indépendance du nouveau média de référence
Vous recevez ce courrier car, dans le cadre d'une opération ou un partenariat, vous avez accepté(e) d'être recontacté(e) par Mediapart.
Si vous ne souhaitez plus le recevoir : désinscription.